Une éducation populaire sur les déchets électroniques en bibliothèque ?

Samedi 22 octobre 2016, nous intervenions à la demande de la bibliothèque de l’Haÿ-les-roses pour un démontage au sens propre et figuré d’appareils photo. L’occasion, à partir de cet objet usuel, de découvrir le monde des déchets électroniques et de pratiquer la « sensib’action ».
Retour sur cette séance qui, contrairement à nos interventions habituelles, ne s’est pas tenue dans une ressourcerie et qui avait un public majoritairement constitué de jeunes.

  • Dans quel contexte avons-nous proposé cet atelier ?
  • Que retenir de la séance de démontage d’appareils photo ?

Continuer la lecture de « Une éducation populaire sur les déchets électroniques en bibliothèque ? »

Retour sur la séance de démontage de fers à vapeur du 16 oct.

Une dizaine de personnes dont une forte proportion de wikipédiens étaient réunis au chevet de deux fers à repasser que nous avions prélevés dans le bac des déchets d’équipements électriques & électroniques de la Petite Rockette pour démontage.
Après une rapide découverte du hackerspace de la ressourcerie, nous avons écouté Sylvain présenter Wikidata avant d’attaquer* collectivement le démontage de nos deux D3E en prenant quelques photos & notes.

Continuer la lecture de « Retour sur la séance de démontage de fers à vapeur du 16 oct. »

Caches de farfadets pour téléphones portables

Le meilleur moyen pour isoler un équipement électrique & électronique, c’est une cage de faraday. Onéreuse et compliquée à mettre en œuvre, les esprits malicieux rassemblés à la ressourcerie de la petite rockette lors de la programmation de la rockette libre du 17 avril 2015 ont uni leurs efforts pour imaginer d’autres dispositifs : les caches de farfadets !

Pourquoi ces expérimentations en vue de blinder un téléphone portable ? Quelles autres questions ont été posées lors des discussions du 17 avril ? Quels résultats ?

Continuer la lecture de « Caches de farfadets pour téléphones portables »

Retour sur les séances consacrées à l'électrosensibilité à la Rockette Libre

Le 17 octobre puis le 21 novembre 2014, il fut question d’électrosensibilité à la ressourcerie de la Petite Rockette lors de l’atelier démontage D3E de la Rockette Libre. Retour avant la toute fin d’année 2014 sur ces 2 événements.

Continuer la lecture de « Retour sur les séances consacrées à l'électrosensibilité à la Rockette Libre »

C'est le condensateur qui a fait le coup!

Retour sur le démontage d’un aspirateur « sans sac » Hoover qui affichait fièrement une puissance de 2000W (attention à la facture EDF!).
Au regard de la relative simplicité de cet équipement électrique & électronique, l’atelier fut très riche en découvertes.
Nous avons démonté jusqu’au moteur pour aller titiller du balais (dans un aspiro, c’est un comble. :D) et avons déshabillé l’enrouleur automatique du câble d’alimentation, pour voir le magnifique ressort en « @ ».

Ressort_de_l'enrouleur

Réponses à quelques questions posées lors du démontage, avant de revenir sur notre diagnostic.
Continuer la lecture de « C'est le condensateur qui a fait le coup! »

Hacker les hackerspaces ?

« Un hackerspace, hacklab ou media hacklab est un lieu où des gens avec un intérêt commun (souvent autour de l’informatique, de la technologie, des sciences, des arts…) peuvent se rencontrer et collaborer. Les Hackerspaces peuvent être vus comme des laboratoires communautaires ouverts où des gens (les hackers) peuvent partager ressources et savoir« . Wikipedia

En 2013, nous évoquions le sort futur de certains hackerspaces et autre tiers lieux franciliens. Que sont-ils devenus ? Aurait-on besoin de les promouvoir ? Si oui, que faire pour les pérenniser et n’y a-t-il pas alors un risque de détournement ?

Continuer la lecture de « Hacker les hackerspaces ? »

Bienvenue au Mozilab ?

Août est propice au farniente et parfois aux réunions. Lundi 12 août, nous (Laetitia, Philippe, Guillaume, Cyril) discutions notamment des modalités d’ouverture du Mozilab à un public restreint (au moins dans un premier temps).
Rappelons que le Mozinor est une zone d’activité industrielle et donc pas un ERP (établissement recevant du public). Le Mozilab étant situé au 4e étage de cette zone industrielle, cela n’est pas sans poser quelques difficultés d’accès et de sécurité. Comment concilier ces impératifs avec les besoins du Mozilab en volontaires pour aider au développement du projet soutenu par l’Apedec ?
Petit brainstorming ci-dessous à partir de questions qui nous semblent pertinentes pour aider à la mise en place d’une communauté Mozilabienne.

    1. Quelle est la vocation du Mozilab ? Quels sont ses missions/rôles/objectifs… ?
    2. Quels profils pourraient avoir les volontaires de la première vague en mode ouverture restreinte ?
    3. Quel(s) intérêt(s) à participer bénévolement ?
    4. Comment organiser au mieux la relation salarié(s) / bénévoles au Mozilab ?
    5. Que faire et quand ?
    6. Les bénévoles interviendront-ils dans la conception, la gestion et la mise en oeuvre du Mozilab ?
    7. Quelles contraintes à respecter ?
    8. Quelles modalités pratiques (par ex. jour et heure) pour l’ouverture du lieu ?
    9. Combien de personne peut accueillir le Mozilab ? Quelle est sa superficie ?
  1. Faut-il dès à présent co-construire une charte fixant des règles quant à l’accès au Mozilab pour la communauté virtuelle Mozilabienne ?
  2. Quelles interactions entre une éventuelle « communauté Mozilabienne », le Mozilab et les entreprises de la zone industrielle du Mozinor ?

Il y a des synergie évidentes entre notre projet associatif sur les D3E et celui du Mozilab notamment quant à la mise en place d’une commauté D3E. Nous poursuivrons donc notre rapprochement avec ce nouveau lieu. La pratique et le futur nous diront jusqu’où nous irons.

Le 16 août 2013,
Mis à jour le 16 sept. 2013
CD

La gestion des déchets en mode open source ?

Vendredi 19 juillet 2013, s’est tenue ce qui sera peut-être connu dans quelques année comme la première discussion sur de « l’Open Déchet » dans les lieux comme les hackerspaces, fablabs, open ateliers ou ressourceries. La problématique étudiée était celle de « Comment gérer les déchets dans les lieux de réappropriation des savoirs et techniques ? » Nous n’étions que peu nombreux et quelque part heureusement puisque nos échanges ont duré près de … 4h. Regards croisés à partir d’expériences de terrain dans les lieux tels que les hackerspaces, les fablabs et les ressourceries.
Le lieu de réunion choisi n’était pas anodin puisqu’il s’agissait du Mozilab. Du fait de sa proximité avec la Collecterie de Montreuil, du profil de la future « Fabmanageuse » très impliquée dans la récup’, et du questionnement du lieu sur cette problématique, c’était une évidence que d’y tenir une réunion.
Quelles sont les questions qui ont été débattues ?

Continuer la lecture de « La gestion des déchets en mode open source ? »

Atelier démontage/inventaire d’un appareil photo au Summer Lab de Nantes

Les ateliers de démontage/inventaire d’équipements électriques et électroniques initiés à la Rockette Libre s’opèrent dans un certain contexte. En effet, réalisés dans les locaux d’une ressourcerie, nul besoin de s’inquiéter du devenir des pièces détachées après le démontage. Par ailleurs, il s’agit d’ateliers de sensibilisation et finalement l’objectif n’est pas temps d’inventorier les sous ensembles de l’équipement que de prendre prétexte d’un démontage pour proposer une discussion sur cet équipement, la technique ou la technologie en général et la problématique des D3E.
La tenue d’un atelier démontage/inventaire lors du Summer Lab de Nantes fut particulièrement intéressante puisqu’il permis de partir sur d’autres pistes en vue de proposer une méthodologie de démontage/inventaire tout en image.

Continuer la lecture de « Atelier démontage/inventaire d’un appareil photo au Summer Lab de Nantes »