En mémoire du wEEEki…

Parce que l’objectif initial avait été atteint. Mais aussi par fautes de participants et en raisons de problèmes techniques, le wEEEki sous la forme d’un wiki (sous Mediawiki) hébergé sur weeeki.rockette-libre.org a été « enterré » en novembre 2013 pour être partiellement intégré à un plugin Word Press de notre site associatif.

L’articulation catalogue et base de connaissances restait encore à trouver. Nous espérons que des travaux préparatoires pour passer au web sémantique permettront grâce à l’utilisation de CubicWeb & l’aide de logilab.fr d’aller plus loin.

Ci-dessous, la page d’accueil du projet wEEEki tel qu’elle existait en novembre 2013 pour « commémorer » l’événement.

Continuer la lecture de « En mémoire du wEEEki… »

SERD 2014, futur ramdam autour des D3E !

Electrocycle, l’Asso D3E, participera à la SERD 2014. Nous en profiterons pour faire un peu de ramdam sur les suites du projet D3E. Nous pourrions notamment intervenir à la Black-Loop (fusion de la Blackboxe et du Loop) & à la Paillasse [date à confirmer]. Faisant partie du /Tmp/lab nous ne l’avons pas mis dans la programmation. 😉 Si le temps le permet, nous passerons aussi peut-être voir les copains du Faclab & du Fablab du Carrefour Numérique.

Détail de la programmation et réponse à la question posée systématiquement : celle du modèle économique du projet D3E.

Continuer la lecture de « SERD 2014, futur ramdam autour des D3E ! »

Future Rentrée d'Electrocycle, l'Asso D3E à la Rockette Libre

Zero Waste France après son retour d’Italie a convié le 26 septembre 2014, Paul Connett auteur de zero waste solutions à prendre la parole.  Sa conclusion mettait en lumière trois points :
a. Ne laissez pas les experts seuls s’occuper des déchets. La gestion actuelle est une catastrophe !
b. L’initiative zéro déchet, zéro gaspillage est l’affaire de tous.
c. Le mouvement zero waste est joyeux. Zero Waste, c’est fun !
A Electrocycle, l’Asso D3E nous étions aussi parvenus à ces constats. Si vous souhaitez vous engagez dans une réduction à la source des déchets d’équipements électriques & électroniques ou en savoir plus sur nos actions, passez à la Rockette Libre pour nous rencontrer. Nous serons présents chaque 3e vendredi du mois à la ressourcerie de la Petite Rockette à partir de 19h30.

Nous avons fixé des objectifs ambitieux à notre association. Peu de chance d’y parvenir sans soutien et implication d’un maximum de personnes intéressées par la problématique des déchets d’équipement électriques & électroniques…
Si par ailleurs vous avez déjà votre projet mais que vous ne souhaitez pas créer une structure associative, il est envisageable, si ce dernier est en relation avec les équipements électriques & électroniques, de « l’incuber ». Trois propositions ont déjà été faites :

  • Constituer un « labo » de citoyens-acteurs intéressés par la relation des personnes dites électrosensibles avec des matériels électriques en créant à partir de pièces détachées récupérées des dispositifs plus adaptés.
  • Suivre à plusieurs un Mooc sur l’électricité, le design interactif, ou la robotique… et profiter de quelques séances à la Rockette libre pour expérimenter ensemble.
  • Développer des synergies entre un projet de Mooc en cours de réalisation et le projet D3E.

Hakers, makers, fablabers…. si vous souhaitez faire vous-même ou à plusieurs, comprendre et discuter, n’hésitez pas à franchir la porte de la ressourcerie de la Petite Rockette. Venez découvrir, chaque vendredi, la Rockette Libre et ses « ateliers libres, gratuits et décousus ». C’est au 125 rue du Chemin Vert, 75011 Paris dès 19h.
Notre permanence n’est que le 3e vendredi de chaque mois, mais il n’est pas impossible de nous y croiser à d’autres occasions. 😉

CD
le 26/09/2014

Electrothèque, 3 outils à développer ou mettre en place

Depuis le début du projet D3E, il est question de mettre en place une électrothèque, qui aurai 3 fonctions qui correspondent aux trois outils.

– Un outil sera dédié à la recherche de composant/sous-ensemble/pièce (voir équipement), s’appuyant sur une base de donnée de nomenclature, cet outil indiquera à l’utilisateur dans quel équipement il pourra trouver le composant qu’il cherche.
(Ex : Je recherche un ventilateur 12V, je peux le trouver dans une alimentation de PC (avec listing des modèles connus))

– Un outil de localisation d’équipement, qui permettra de trouver un équipement rechercher sur un territoire donné.

– Un outil de suivi d’exemplaire, qui permettra de savoir quel équipement a été modifié (composant ou sous ensemble extrait ou ajouté, composant HS, panne connue, etc..) Afin de rendre ce suivi possible, ce modèle se basera sur du prêt d’équipement.

Nous avons déjà expérimenté les possibilités via le logiciel de gestion de bibliothèque PMB (prêt de livre, avec suivi d’exemplaire). Afin de rendre ce logiciel compatible avec nos attentes, un gros travail de modification est à faire. L’autre méthode consiste à repartir d’une page blanche et de tout développer nous même.

La question reste entière, mais nous lançons tout de même un appel :
si des développeurs (vraisemblablement web (PHP, js, HTML)) sont intéressés par les problématiques soulevées, et pourraient mettre la main à la patte n’hésitez pas à vous manifester, à nous proposer vos idées, ou toute autre remarque.

Une meilleure gestion des D3E est possible nous en sommes sûr, à nous de la mettre en place.

Rencontre d'Open Food Facts lors de l'Ubuntu Party des 24 et 25 mai 2014

Les 24 et 25 mai 2014 s’est tenue une nouvelle Ubuntu Party. Nous y retrouvions un certain nombre de compères. L’occasion aussi de découvrir d’anciens ou de nouveaux projets autour du libre et de l’open source. Nous avons pu rencontrer Stéphane, fondateur de Open Food Facts. Qu’est-ce que le projet Open Food facts ? Quelle(s) lien(s) possible(s) avec le projet D3E ?

Continuer la lecture de « Rencontre d'Open Food Facts lors de l'Ubuntu Party des 24 et 25 mai 2014 »

Check, échec, cheick et chèque

Le projet D3E, lancé fin 2011, à l’occasion de la SERD 2012 a connu un certain nombre d’évolutions. Initié par un collectif puis mené par une association, il est maintenant accompagné par une entreprise. Seul le futur, nous dira, s’il conduira à la création d’une coopérative dédiée au traitement des D3E fonctionnant en circuit court.

La future AG d’Electrocycle, l’Asso D3E se tiendra à la fin du mois. Il nous a semblé pertinent de faire un point rapide sur l’expérimentation dite des 42 et d’expliciter les raisons d’une réorientation politique du projet D3E.

Continuer la lecture de « Check, échec, cheick et chèque »

Les TIC et l'impératif de sobriété

Le titre de ce premier article de l’année 2014 du blog d’Electrocycle, l’Asso D3E, est emprunté au dossier « Les technologies de l’information communication et l’impératif de sobriété » publié par la Revue Durable de juin-août 2013 dans le numéro 49. La lecture de ce numéro fait écho à une partie de ce que nous avions découvert, depuis nov. 2011, lors de notre action-recherche sur les DEEE (déchets d’équipements électriques & électroniques). Bref aperçu du contenu de la Revue Durable dédiée aux TIC autour de 5 axes que nous pensons importants pour la compréhension des D3E.

  1.  Méconnaissance des impacts environnementaux des TIC
  2.  Les déchets, bien gérés peuvent être des ressources
  3.  Economie sociale et solidaire et innovations, même combat en faveur du traitement des e-déchets ?
  4.  L’énergie, un autre des talons d’Achille des EEE
  5.  Pour un changement de paradigme à travers une gestion du bien commun et des villes repensées : une transition en cours ?

Continuer la lecture de « Les TIC et l'impératif de sobriété »

Ecoconception et déchets d'équipements électriques et électroniques

Electrocycle, l’Asso D3E a participé à la matinale Apedec de l’écoconception du 25 octobre 2013. Cette matinale avec la journée « Music » s’inscrivait dans une programmation de deux jours co-organisés par l’Apedec et la ville de Montreuil.
Les raisons de cette invitation étaient variées :

  • Embryon de réflexions communes avec le Mozilab (tiers lieu initié par l’Apedec) sur les problématiques soulevées par les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE ou D3E) ;
  • Expérimentations en cours sur les déchets d’équipements électriques et électroniques avec notamment le projet de base de connaissances visant à déterminer les sous-ensembles réutilisables de D3E grâce à des ateliers ouverts de démontage/inventaire d’équipements électriques et électroniques ;
  • Connaissance des milieux hackerspaces et Fablabs.

La préparation de notre intervention fut l’occasion de nous interroger sur ce qu’est l’écoconception. L’écoute des autres intervenants, nous a permis d’avoir des illustrations de la manière dont, en pratique, elle était déclinée.
Quelques réflexions sur l’écoconception et un bref retour sur notre intervention.

Continuer la lecture de « Ecoconception et déchets d'équipements électriques et électroniques »

Tous acteurs dans la gestion de nos déchets d'équipements électriques & électroniques ?

Il est plutôt d’usage de parler d’ère numérique plutôt qu’électronique. Pourtant, que serait le contenu (le document numérique) sans le contenant (l’équipement électronique) ? Par ailleurs, évoquer le numérique, porteur de rêve autour d’une société idéale basée sur l’information, semble vouloir occulter la face sombre des équipements électriques et électroniques. Ils sont en effet de très gros consommateurs de ressources tant lors de leur création que lors de leur destruction. Aussi préférerons-nous l’expression « ère électronique » à celle d’ « ère numérique ».
Reconnus comme très polluants, et bien qu’ils soient régis par une réglementation stricte, les déchets d’équipements électriques & électroniques (DEEE ou D3E) sont encore très souvent jetés avec les ordures ménagères. Ils seront alors parfois récupérer par des biffins ou des récupérateurs occasionnels qui les sauveront ou pas de l’incinération.

Biffins & récupérateurs occasionnels, acteurs de la valorisation de nos déchets ou pollueurs de notre environnement ? La réponse tiendra à leur niveau de connaissances sur les D3E. De là, l’interrogation sur les moyens aujourd’hui à disposition pour diffuser plus largement des connaissances, en vue, non plus, de sensibiliser les citoyens mais, de les former pour qu’ils soient en capacité d’agir.

Continuer la lecture de « Tous acteurs dans la gestion de nos déchets d'équipements électriques & électroniques ? »