Leçons à tirer après une action ponctuelle de déstockage de D3E ?

Suite à une initiative lancée par un membre du Tmp/Lab sur la liste de diffusion, un petit groupe de 4 personnes s’est retrouvé face à des piles de déchets d’équipements électriques & électroniques (DEEE ou D3E) qui s’étaient progressivement accumulées.
Après une rapide concertation, nous avons décidé de transférer les déchets les plus volumineux à la la décheterie d’Ivry sur Seine. Le but était donc de faire de la place et pas de valoriser ces déchets.

La stratégie étant ainsi définie, il a fallu trouver des espaces relativement vides afin de pouvoir faire du tri dans les piles de déchets et pouvoir accéder aux D3E que nous souhaitions évacuer.
Deux télévisions à écran cathodique, des tubes néons grillés, des cartes électroniques, un gros et vieux équipement électrique et électronique aux fonctionnalités indéfinies se sont vus charger dans le véhicule d’un des membres de la fine équipe.
Deux d’entre nous sont partis, munis de justificatifs de domicile et de pièces identités, à la décheterie. Tandis que les deux autres se sont attaqués au ménage et à la réorganisation de l’espace dégagé. Une caisse et une palette ont été utilisées afin de structurer l’espace, de manière à pouvoir stocker les matériaux plastiques d’une part et, d’autre part les équipements électriques & électroniques qui devront faire l’objet d’un diagnostic.
Cartons, papiers abimés et non réemployables ont été mis aux ordures ménagères. Un second voyage serait prévu prochainement pour déstocker les matériaux plastiques volumineux qui sont, en l’état actuel, des déchets non employables et qui prennent de l’espace.

Au final, un gain de place et une impression d’ordre mais … pour combien de temps ? Aurait-on pu faire mieux ? Quelles leçons tirées de cet atelier déstoskage de D3E ?
Continuer la lecture de « Leçons à tirer après une action ponctuelle de déstockage de D3E ? »

Les TIC et l'impératif de sobriété

Le titre de ce premier article de l’année 2014 du blog d’Electrocycle, l’Asso D3E, est emprunté au dossier « Les technologies de l’information communication et l’impératif de sobriété » publié par la Revue Durable de juin-août 2013 dans le numéro 49. La lecture de ce numéro fait écho à une partie de ce que nous avions découvert, depuis nov. 2011, lors de notre action-recherche sur les DEEE (déchets d’équipements électriques & électroniques). Bref aperçu du contenu de la Revue Durable dédiée aux TIC autour de 5 axes que nous pensons importants pour la compréhension des D3E.

  1.  Méconnaissance des impacts environnementaux des TIC
  2.  Les déchets, bien gérés peuvent être des ressources
  3.  Economie sociale et solidaire et innovations, même combat en faveur du traitement des e-déchets ?
  4.  L’énergie, un autre des talons d’Achille des EEE
  5.  Pour un changement de paradigme à travers une gestion du bien commun et des villes repensées : une transition en cours ?

Continuer la lecture de « Les TIC et l'impératif de sobriété »

Ecoconception et déchets d'équipements électriques et électroniques

Electrocycle, l’Asso D3E a participé à la matinale Apedec de l’écoconception du 25 octobre 2013. Cette matinale avec la journée « Music » s’inscrivait dans une programmation de deux jours co-organisés par l’Apedec et la ville de Montreuil.
Les raisons de cette invitation étaient variées :

  • Embryon de réflexions communes avec le Mozilab (tiers lieu initié par l’Apedec) sur les problématiques soulevées par les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE ou D3E) ;
  • Expérimentations en cours sur les déchets d’équipements électriques et électroniques avec notamment le projet de base de connaissances visant à déterminer les sous-ensembles réutilisables de D3E grâce à des ateliers ouverts de démontage/inventaire d’équipements électriques et électroniques ;
  • Connaissance des milieux hackerspaces et Fablabs.

La préparation de notre intervention fut l’occasion de nous interroger sur ce qu’est l’écoconception. L’écoute des autres intervenants, nous a permis d’avoir des illustrations de la manière dont, en pratique, elle était déclinée.
Quelques réflexions sur l’écoconception et un bref retour sur notre intervention.

Continuer la lecture de « Ecoconception et déchets d'équipements électriques et électroniques »

Tous acteurs dans la gestion de nos déchets d'équipements électriques & électroniques ?

Il est plutôt d’usage de parler d’ère numérique plutôt qu’électronique. Pourtant, que serait le contenu (le document numérique) sans le contenant (l’équipement électronique) ? Par ailleurs, évoquer le numérique, porteur de rêve autour d’une société idéale basée sur l’information, semble vouloir occulter la face sombre des équipements électriques et électroniques. Ils sont en effet de très gros consommateurs de ressources tant lors de leur création que lors de leur destruction. Aussi préférerons-nous l’expression « ère électronique » à celle d’ « ère numérique ».
Reconnus comme très polluants, et bien qu’ils soient régis par une réglementation stricte, les déchets d’équipements électriques & électroniques (DEEE ou D3E) sont encore très souvent jetés avec les ordures ménagères. Ils seront alors parfois récupérer par des biffins ou des récupérateurs occasionnels qui les sauveront ou pas de l’incinération.

Biffins & récupérateurs occasionnels, acteurs de la valorisation de nos déchets ou pollueurs de notre environnement ? La réponse tiendra à leur niveau de connaissances sur les D3E. De là, l’interrogation sur les moyens aujourd’hui à disposition pour diffuser plus largement des connaissances, en vue, non plus, de sensibiliser les citoyens mais, de les former pour qu’ils soient en capacité d’agir.

Continuer la lecture de « Tous acteurs dans la gestion de nos déchets d'équipements électriques & électroniques ? »

Manifeste pour l'open D3E ?

Après un énoncé de certains fondamentaux sur les équipements électriques & électroniques, on abordera succinctement quelques enjeux autour des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E). Le décor étant planté et après avoir remis en cause la voie du tout recyclage, on introduira la notion d’open déchets d’équipements électriques & électroniques.

Continuer la lecture de « Manifeste pour l'open D3E ? »

La gestion des déchets en mode open source ?

Vendredi 19 juillet 2013, s’est tenue ce qui sera peut-être connu dans quelques année comme la première discussion sur de « l’Open Déchet » dans les lieux comme les hackerspaces, fablabs, open ateliers ou ressourceries. La problématique étudiée était celle de « Comment gérer les déchets dans les lieux de réappropriation des savoirs et techniques ? » Nous n’étions que peu nombreux et quelque part heureusement puisque nos échanges ont duré près de … 4h. Regards croisés à partir d’expériences de terrain dans les lieux tels que les hackerspaces, les fablabs et les ressourceries.
Le lieu de réunion choisi n’était pas anodin puisqu’il s’agissait du Mozilab. Du fait de sa proximité avec la Collecterie de Montreuil, du profil de la future « Fabmanageuse » très impliquée dans la récup’, et du questionnement du lieu sur cette problématique, c’était une évidence que d’y tenir une réunion.
Quelles sont les questions qui ont été débattues ?

Continuer la lecture de « La gestion des déchets en mode open source ? »