Vers des ateliers de reconditionnement informatique en DIY à l'EPN de Paris XIIe ?

Le centre social, relais 59, situé à Paris, dans le XIIe arrondissement, héberge notamment un espace public numérique (EPN). C’est l’@nnexe, proche de la Gare de Lyon. Cet EPN a la particularité d’utiliser 100 % de logiciels libres. Il est par ailleurs en train de mettre en place un jardin collectif qui comportera des plantes d’agréments et dans la mesure du possible des comestibles. Ce jardin fonctionnera en mode incredible-edible à partir de récup’ et réalisera son propre compost. Un candidat sérieux à l’agriculture urbaine donc.

Electrocycle, l’Asso D3E tente d’améliorer la mise en relation entre les lieux de collecte de D3E et les lieux de (ré)appropriation des savoirs et des techniques. Les EPN sont des lieux d’appropriation des savoirs. D’ailleurs dans un article découvert postérieurement à la visite de l’@nnexe, il semble qu’il y ait des réflexions en cours sur leur transformation vers un modèle Fablab : http://nod-a.com/2013/01/epnfablab/ . L’@nnexe a d’ailleur pris un peu d’avance avec son fabulab.
Les EPN sont aussi potentiellement des lieux où l’on pourrait collecter des D3E. Cet EPN en particulier envisageait de mettre en place des ateliers de reconditionnement informatique pour ses publics. Il y avait matière à discussion pour déterminer ce qu’il serait possible de réaliser ensemble.

Les discussions avec Yann ainsi qu’avec Stéphane furent passionnantes. Nous avons évoqués nos projets respectifs, leur souhait d’accueillir des install party, leur grande ouverture à l’égard des associations. Nous avons plus particulièrement réfléchi à la possibilité de mettre en place, sans doute vers juillet 2013, des ateliers de reconditionnement informatique à destination des publics de l’EPN et sous un mode « fait le toi-même » (DIY) mais avec de l’aide donc vraisemblablement plus sous une forme, faisons-le ensemble (Do it together). Des ateliers qui pourraient être extrêmement complémentaires des ateliers démontage/inventaire réalisés au sein de la Rockette Libre.
Le reconditionnement n’étant pas notre spécialité, nous avons proposé de parler de ce projet avec des structures rencontrées au cours de la conduite du projet sur les D3E. Ce fut chose faite, un peu plus tard dans la journée, lorsque nous avons pu revoir Jerry. Justine et Emilien, membres de ce collectif se sont montrés extrêmement intéressés par ce projet. Ils passeront sans doute prochainement pour découvrir l’@nnexe. Nous poursuivrons notre travail d’infomédiateur dans les semaines à venir notamment auprès de la Petite Rockettequi avait initialement un projet assez similaire et d’Emmabuntüs qui propose un système d’exploitation libre rendant une nouvelle jeunesse à de vieux PC.

le 10/05/2013
CD

Découverte de la Collecterie de Montreuil

Deux des neufs membres de l’association qui a créé la Collecterie de Montreuil http://lacollecterie.org/ m’ont accueilli le vendredi 26 avril en fin d’après midi dans leur nouveau local, 18-30 rue Saint Antoine.
Un local particulièrement bien situé puisqu’il se trouve dans une ville qui s’est déclarée en Transition et dans un futur éco-quartier. La Collecterie joue déjà la carte de la synergie avec des acteurs existants limitrophes (collectifs d’artistes, futur fablab, établissement de co-working, Roms…) ou plus éloignés (Ressourcerie à 2 mains par ex.).

Après une visite guidée de la Collecterie j’ai plus particulièrement échangé avec Nicolas, bénévole de l’association, fervent militant du libre, co-fondateur de la première web radio francilienne (off line depuis peu) et grand récupérateur comme tous les membres de l’asso.

La Collecterie souhaiterait se spécialiser dans la menuisirie. Il existe d’ores et déjà un atelier menuiserie et un local de transformation.
La priorité du moment, c’est l’aménagement de la boutique et la mise en place d’une gestion informatisée. C’est plus particulièrement ce dernier point qui m’amenait. L’idée était de présenter succinctement le logiciel open source Pmb, initialement conçu pour de la gestion de bibliothèque.
Seul le front office à partir de http://bacasable.usinette.org/eee/opac_css/ et http://114.112.255.13/bibliotec/opac_css/ a été montré. Il conviendrait à mon avis de faire une session bis sur le backoffice de manière à faire gagner du temps à Nicolas pour le test de ce logiciel pour leurs besoins propres. [Pour info, il existe également une démo d’une partie du back office ici : http://pmb.biblio.free.fr/ ]
Quoique plus intéressé par les QRCode (lisibles par des smartphone) que par les codes-barres, une douchette leur a cependant été prêtée. Aucune durée de prêt n’a été déterminée. Ils verront d’abord s’ils en ont l’usage.

Enfin, nous avons évoqué quelques pistes de collaboration :

  • mise en relations avec d’autres acteurs de la récup’ grâce à nos contacts (Hackerspaces franciliens, repare café, FUC, Garage Numérique, Ressourcerie de la Petite Rockette…)
  • mise en place d’un outil informatisé pour mieux gérer la collecterie.
    Que Pmb ou un logiciel de commerce électronique open source soient ou non adoptés, il nous a paru important de rappeler les efforts menés actuellement par la ressourcerie de la Petite Rockette pour coder une solution libre d’un système intégré de gestion de ressourcerie.