Appel au(x) 42 pour constituer une communauté basée sur le faite-la, vous même !

42, c’est la réponse universelle ! [Enfin, d’après Le Guide du voyageur galactique. ] 42, c’est également le nombre de personnes ou … robots qui se sont enregistrés sur le site de l’assod3e.org pour participer au réseau social Electrocyle (RSE) et s’intégrer à la communauté (informelle) Electrocycle. Ca ne s’invente pas, la possibilité de s’auto-créer un compte sur assod3e.org a été retirée après l’inscription du 42e inscrit le 10 mars 2014 à 13h42 !

Bienvenue donc aux 42 cobayes d’une expérimentation en cours destinée à la mise en place d’une communauté Electrocycle utilisant un outil de réseau social (Buddypress).

Electrocycle, la Communauté autour des D3E ?

L’idée qu’en aurait le secrétaire d’Electrocyle – l’Asso D3E pourrait grosso modo être exprimée ainsi.

« La communauté Electrocyle serait formée de personnes intéressées par la thématique des D3E [alias DEEE pour déchets d’équipements électriques & électroniques] qui se donneraient ses propres règles en vue de gérer ses ressource(s). Celles-ci étant constituées de D3E ou, plus vraisemblablement, d’équipements électriques et électroniques« . En effet, c’est l’objet d’un certain nombre d’articles dans ce blog : les « déchets » bien qu’ils apparaissent dans le cycle de production ont, après la phase de consommation, souvent une dimension « psychologique ». Un autre regard, un besoin particulier… peuvent transformer un truc dont on ne sait pas quoi faire et dont on cherche à se débarrasser, en ressource, véritable matière première pour faire autre chose.

« Cette communauté, distincte de l’Asso D3E, pourrait enrichir la réflexion sur les D3E et … faire elle-même des choses ! Par exemple, a minima, on pourrait imaginer qu’elle relaie à l’Asso D3E des propositions pour d’autres acteurs des D3E et profiter du fait que l’Asso D3E, personne morale est :

  • proche d’un certain nombre de hackerspaces, fablabs, ateliers ouverts … franciliens
  • membre de la coordination pour la réduction des déchets à la source fédérée par le CNIID
  • et signataire de l’appel Zero Waste. »

Ce n’est qu’une piste. Ce serait aux 42 inscrits au réseau social Electrocycle de préciser ce qu’ils souhaiteraient et par là même donner les raisons qui les ont poussées à s’enregistrer sur assod3e.org voire … à s’interroger sur la question qui donne la réponse 42 !

Que veulent les 42 ?

Nous ne pouvons que formuler des hypothèses :

  • S’abonner à une liste de diffusion ou une news letter qui n’existe pas ?
  • Devenir membre de l’Asso D3E ?
  • Participiper à un mouvement international en vue de trouver des solutions pour améliorer la gestion et le traitement des D3E ?
  • Rien de particulier si ce n’est découvrir des fonctionnalités avancées de l’outils de réseau social ?
  • Participiper aux ateliers de démontages/inventaires qui ont actuellement lieu dans le cadre de la Rockette-Libre ?
  • Découvrir le hackerspace de la ressourcerie de la Petite Rockette en avant première ?

Pour en savoir plus nous avons ouvert l’enquête en interrogeant les 42…. Aurons-nous un retour ? A suivre donc.

Le 14/03/2014

CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *