A quoi servent les ateliers « autopsies d'équipements en fin de vie » ?

Pour les participants, permet de

  • Faire évoluer les relations sur 3 niveaux entre :
    • humains et objets,
    • humains, (modification du lien social entre les participants de l’atelier)
    • humains et environnement
  • Rencontrer des gens intéressants
  • Passer un moment convivial
  • Apprendre par le faire & s’auto-former via des ateliers d’intelligence collective
  • Découvrir un lieu d’économie sociale et solidaire avec ses valeurs de partage et de bienveillance
  • S’initier et réfléchir au design par le faire en développant pratiquement l’économie circulaire open source
  • Réparer (possiblement) ou hacker un objet qui voit ainsi sa durée de vie prolongée

 

Pour les organisateurs, un moyen

  1. de rencontrer et connaître de futurs partenaires
  2. de démontrer le caractère d’intérêt général de l’association en étendant le cercle des bénéficiaires des actions d’Electrocycle
  3. d’expérimenter et de tester (avec un public peu nombreux mais de qualité) le contenu d’un atelier
  4. de lancer d’autres ateliers à partir de l’expérimentation initiale
  5. d’entretenir la flamme et l’illusion (?) que des citoyens lambda peuvent faire des choses concrètes en pratiquant la « sensib’action ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *